INVESTIR EN FORET

Et pourquoi pas ?

L’investissement forestier* est une autre solution de se constituer un patrimoine.

Les personnes désireuses d’épargner se tournent souvent vers les circuits bancaires et financiers classiques où l’utilisation de l’argent leur échappe.
Green Forest vous permet d’investir localement. Vous saurez à quoi sert votre argent et d’où proviennent vos bénéfices.
L’investissement en forêt est reconnu depuis de très nombreuses années par l’état comme un investissement à part ! Le temps long nécessaire à la production de bois octroie des dispositions fiscales particulières :
 

Réduction de l‘impôt sur le revenu :

Le Gouvernement encourage l’investissement forestier à travers un dispositif spécifique ; le « DEFI Forêt »

Il s’applique aux souscriptions ou acquisitions en numéraire de parts sociales de Groupement Forestier et permet de réduire son Impôt sur le Revenu de 18% du montant investi.

Le plafond est établi pour un couple à 18% de 11400 € d’investissement par an, soit 2052 € maximum de réduction d’Impôt sur le Revenu (La moitié pour une personne seule)

Les dividendes issus des ventes de bois du Groupement Forestier ne sont pas soumis directement à l’impôt sur le revenu. Le revenu imposable annuel s’établit sur la base du « revenu agricole forfaitaire » très avantageux en termes de revenus imposables.

 
 

Exonération de l’Impôt sur la Fortune (IFI)

L’investissement dans un groupement forestier permet d’exonérer tout ou partiellement la valeur des parts détenues de la base taxable à l’IFI. La règle veut que 75% de la valeur des parts n’intègre pas cette base taxable.

Droits de mutation à titre gratuit

Les parts de groupement forestier sont soumises aux droits de mutation (succession ou donation) mais bénéficient d’un allègement de 75% de leur valeur.

D’autres dispositions peuvent bénéficier aux propriétaires forestiers sous différentes formes :

  • Réduction d’impôt sur le revenu dans le cadre de souscription d’assurance tempête ou de certaines cotisations
  • Crédits d’impôt sur le revenu dans le cadre de travaux (plantation, élagage…) ou mise en place d’un contrat de gestion
  • Subvention pour la création de desserte : chemin forestier à tracteur ou route forestière à camion
  • Exonération totale ou partielle de la taxe foncière
Toutes ces dispositions sont autant d’outils disponibles à mettre en œuvre pour mieux rationaliser encore l’investissement en forêt.

*L’investissement forestier reste soumis au risque de perte en capital et d’une faible liquidité.